Accueil > Actualités > Éteindre un feu de cheminée : premiers gestes à adopter

Actualité

Éteindre un feu de cheminée : premiers gestes à adopter

Le 02.07.2012

La cheminée est un dispositif de confort pour les occupants d'une maison individuelle. En cas de manque d'entretien ou de mauvaise manipulation de celle-ci, le feu, source de chaleur, risque de se transformer en incendie. Il y a plusieurs causes à cela et les conséquences peuvent être néfastes pour le logement. Il faut donc prendre les mesures nécessaires avant l'intervention des pompiers.

Comment réagir face à un feu de cheminée ?

Les premiers signes

La première manifestation du problème est l'impression que le feu provoque. En ronflant, les flammes produisent un son ressemblant à un essaim d'abeilles en mouvement. Les cendres retombent dans la pièce comme des flocons de neige, mais sont de couleur grise ou noire. Ce sont les manifestations du feu de la cheminée.

Régler le problème

Avant tout, il est primordial de prévenir les pompiers en appelant le 18. Ce n'est qu'ensuite qu'il faut réaliser les premiers gestes qui serviront à circonscrire le feu. Il faut alors mouiller les flammes pour que la vapeur d'eau produite étouffe ce départ de feu. Puis, il faut enlever les cendres avec une pelle et un seau métallique.

Astuces pour arrêter l'incendie

Faciliter l'accès des pompiers

Il faut préparer l'arrivée des pompiers pour pouvoir simplifier leur tâche. Les voies pour atteindre l’âtre et la toiture doivent être facilitées. En prévision de l'eau qui sera déversée par les conduits, il faut prévoir des serpillières et des chiffons. Si les cendres ne sont pas évacuées, le salon deviendra une marrée de gadoue. De toute façon, avec ou sans cendres, il faut nettoyer l'eau et les saletés qu'elle a drainées dans le tuyau de la cheminée.

Causes de l'accident

Si le ramonage n'a pas été effectué correctement et dans les temps impartis, il y aura diminution du diamètre du conduit. Il y aura donc un risque puisque la fumée restera plus longtemps et offrira des conditions propices à l'incendie. Les bois verts et les résineux sont aussi des facteurs favorables à l'encrassement des conduits, et la suie risque de s'enflammer plus vite. De plus, il ne faut pas utiliser une installation de gaz pour le feu de bois.

Le feu de cheminée à Paris

Dans la ville de Paris, il faut répondre à certaines conditions pour pouvoir utiliser des feux de cheminée. En effet, selon la loi, ils ne doivent pas être la principale source de chauffage des maisons, mais doivent être uniquement utilisés à titre secondaire. Il faut uniquement employer du bois sec spécial et il est interdit de brûler des journaux, des meubles, mais aussi tout combustible dont la teneur en cendres dépasse les 20 %.

Par ailleurs, les foyers ouverts sont les seuls avec lesquels il est possible d'utiliser un feu de cheminée en appoint. Cependant, il ne faut pas que la fumée nuise à l'entourage et cause des problèmes au voisinage. Ramoner et dégager les conduits sont alors obligatoire au moins deux fois par an. Il est interdit d'utiliser des explosifs ou du feu lors de cette opération. Tout cela doit être effectué à l'initiative de l'utilisateur. Ces dispositions ont été édictées afin de prévenir un feu qui pourrait surgir.

En savoir +

Toutes nos actualités

Un Conseiller Habitat dédié est à votre écoute pour répondre à vos questions, n'hésitez pas à nous contacter ou à demander un devis en ligne ?

0805 620 240Appel gratuit depuis un fixe