Accueil > Actualités > Comment choisir son terrain à bâtir ?

Actualité

Comment choisir son terrain à bâtir ?

Le 12.06.2012

Préparer un projet de construction de maison n'est pas une tâche facile. Il est nécessaire de bien concevoir pour avoir un résultat satisfaisant. Parmi les points importants,  il est indispensable de déterminer le type de terrain à bâtir où la maison sera construite puisqu’il est la base de toute la construction : il situera la maison par rapport aux environs et son orientation vis-à-vis du soleil et du vent dominant. Il est donc impératif de réunir toutes les informations possibles avant d'acquérir un terrain.

Choisir entre un terrain en lotissement et un terrain isolé

Terrain à bâtir isolé

Le terrain isolé est généralement destiné aux particuliers souhaitant construire une maison individuelle. Ses futurs propriétaires auront la chance de personnaliser totalement le logement avec la taille sollicitée. En effet, ce genre d'emplacement permet l'occupation d'une surface importante, de choisir toutes les dimensions possibles et de ne pas être confronté à des problèmes de voisinage.

L'avantage principal avec ce type de terrain, c'est qu'il jouit des bienfaits de son entourage et de son aspect naturel préservé. Mais la plupart des particuliers hésitent de le choisir du fait qu'il soit situé le plus souvent à plusieurs kilomètres du centre-ville. Cette distance exige le raccordement des réseaux d'eau, de gaz et d'électricité. La possession d'un moyen de transport pratique est aussi nécessaire, car les transports publics sont éloignés. Faire la course peut aussi être assez difficile si les centres commerciaux sont loin.

terrain à bâtir constructible

Terrain à bâtir en lotissement

Contrairement au terrain isolé, l'achat d'un terrain en lotissement ou prêt à bâtir se fait plus rapidement. Normalement, tous les terrains présentés sur le marché sont déjà présélectionnés et seuls ceux qui sont en règle peuvent être publiés. De plus, les raccordements avec les réseaux ne sont pas nécessaires. Une raison de plus pour accélérer les démarche surtout que le responsable des procédures n'est autre que le lotisseur lui-même. Le seul dossier qu'il ne faut pas négligé, c'est le cahier de charge.

Que ce soit un terrain isolé ou un lot, le choix découle des besoins de chacun. Il décidera celui qui correspond à sa mode de vie et surtout à sa situation financière. En général, il n'y a que deux environnements disponibles : la ville ou la campagne. Dans tous les cas, tout dépend du prix, des alentours et des démarches. La forme générale, l'orientation et la surface constructible du terrain sont essentielles, mais le niveau des risques naturels est un point souvent oublié.

Étude du sol et certificat d'urbanisme

Le certificat d'urbanisme

Le certificat d'urbanisme concerne tous les types de terrains qu'il soit isolé ou en lotissement. C'est une sorte de curriculum vitae du sol. Ce genre de document contient toutes les informations et les caractéristiques du terrain : son état global, les agencements et les installations autorisés, la constructibilité...Mais il mentionne tous les genres de travaux que les constructeurs doivent respecter sur le terrain en question. Il faut donc le consulter avant d'entrer dans les détails pour ne pas finir par démolir ce qui est bâti.

L'étude du sol

Cette étape consiste à calculer toutes les faisabilités liées au terrain : les travaux exécutables, les normes à respecter, la nature du sol, son type, sa résistance... par un géotechnicien.

En savoir +

Toutes nos actualités

Un Conseiller Habitat dédié est à votre écoute pour répondre à vos questions, n'hésitez pas à nous contacter ou à demander un devis en ligne ?

0805 620 240Appel gratuit depuis un fixe