Accueil > Actualités > [Maison pratique] le télérupteur - un système pratique

Actualité

[maison pratique] le télérupteur, un système pratique

Le 05.07.2012

image

Le télérupteur est un système électrique permettant d'allumer et d’éteindre une source d’éclairage par le fonctionnement de plusieurs interrupteurs. Il existe deux types de système dont l'unipolaire et le bipolaire.

Qu'est-ce qu'un télérupteur ?

C’est un circuit électrique qui regroupe plusieurs interrupteurs et agit sur une même lampe. Son fonctionnement est le contraire de celui d'un interrupteur ordinaire. Ce système permet en général de commander une source lumineuse à partir de n'importe quel interrupteur, qu'il soit dans la pièce de la source luminaire ou dans une autre. De ce fait, la commande marche/arrêt peut se faire à partir de ce système et cela rend également toutes les circulations faciles. Il suffit alors d'activer le bouton poussoir pour que le système fonctionne.

Le nombre d’interrupteurs à mettre en place dépend des choix des utilisateurs et de leurs commandes. Ainsi, ceux-ci sont illimités. En revanche, celui des boutons poussoirs est au nombre de deux.

Le télérupteur est donc plus bénéfique pour les personnes âgées ou pour les personnes à mobilité réduite. Cela peut s'expliquer par le fait qu'il permet d'activer et de désactiver l’éclairage sans se déplacer à chaque fois dans les différentes pièces. Ce système est également nécessaire dans le cas où l'habitation est élevée sur deux ou trois niveaux.

Les différents types

Il existe deux types de télérupteurs : l'unipolaire et le bipolaire. Le premier ne possède qu'un seul pôle et ne commande que l’arrêt de la phase notamment lors de l'extinction des outils d’éclairages. Quant au second, en revanche, il peut commander à la fois l’arrêt de la phase et la phase neutre. Il peut ainsi isoler toutes les parties du circuit et tous les équipements d’éclairage. Ce qui n'est pas le cas pour les interrupteurs ordinaires.

Le système bipolaire peut se retrouver en outre avec une fonctionnalité minuterie qui permet effectivement d'organiser la durée de la luminosité. Cette durée est comprise entre 5 et 60 minutes. Concernant les boutons de commandes, ils se trouvent en général à l’intérieur de l'habitation : dans la cave ou dans d'autres pièces. Mais s'ils se trouvent à l’extérieur, le circuit doit être alimenté par une tension de 12 ou 24 V et cela par le biais d'un transformateur.

Une solution pour éviter les va-et-vient

La temporisation peut également joindre ce système. Cette nouvelle fonctionnalité permet en effet de contrôler le temps de l’éclairage. Elle peut se faire dans une durée d'une seconde à 10 heures. Cela permet effectivement de circuler dans les escaliers ou dans toutes les pièces en toute tranquillité. C'est le système qui se chargera alors d'éteindre automatiquement la lumière.

Ce système est plus développé dans les grands bâtiments ou dans les maisons individuelles bénéficiant d'une vaste cave avec un large escalier. De plus, il peut fonctionner sur tous types de lampes qu'elles soient de type halogène, fluorescent, à incandescence, etc.

Dans tous les cas, le produit constitue un moyen facile à adopter et peu coûteux. Il suffit d’étaler au moins 3 boutons poussoirs pour éclairer largement toutes les salles, les escaliers, etc.

En savoir +

Toutes nos actualités

Un Conseiller Habitat dédié est à votre écoute pour répondre à vos questions, n'hésitez pas à nous contacter ou à demander un devis en ligne ?

0805 620 240Appel gratuit depuis un fixe