Accueil > Actualités > Maison Rt2012 : Etanchéité à l’air, tendance zéro fuite d'air

Actualité

Maison Rt2012 : Etanchéité à l’air, tendance zéro fuite !

Le 12.11.2012

image


Dans les (très) nombreuses prescriptions de la maison RT2012, l’étanchéité à l’air de l’enveloppe tient une place de choix.

Dans la précédente version, ces pertes devaient être inférieures à 0,8 m3/h/m² (sous une pression de 4 pascals).

La RT2012 fixe ce plafond à 0,6 m3/h/m². Et ce n’est pas fini puisque la suivante ne tolérera plus que 0,2 m3/h/m².

Et ce résultat doit être prouvé par un test réalisé in situ. Il faut bien comprendre que l’isolation, la ventilation et l’étanchéité à l’air forment un ensemble intimement lié. L’une ne va pas sans les autres. Alors qu’avec la Rt2005, il était encore possible de jongler avec les curseurs, les valeurs de référence et les garde-fous, c’est fini avec la RT2012 : tout doit être au top. Même en dehors du cadre réglementaire, c’est facile à comprendre : l’isolation ne retient la chaleur  que si elle est étanche, et don si elle retient aussi l’humidité…que seule la ventilation peut évacuer. Négligez l’un des points, et l’équilibre est rompu.

Maison RT2012 : plan général

Pour garantir l’étanchéité de l’enveloppe de la maison, il faut d’abord adapter la conception du projet de construction : plus elle est simple, plus il sera facile d’atteindre les objectifs. Puis, il faut une mise en œuvre de qualité. Des maçonneries pleines de trous, de coulures de joints et des rattrapages au mortier ont peu de chances d’être étanches. Cela se traduit aussi par une prise en compte spécifique de l’étanchéité avec, par exemple, la mise en œuvre d’écrans pare-vapeur continus en lieu et place du classique papier kraft goudronné.

Les principales difficultés se concentrent alors sur les liaisons, entre les façades  et le toit par exemple, ou entre les parois et les menuiseries. Ce dernier poste peut représenter 40% des pertes résiduelles. Cela concerne évidemment l’étanchéité périphérique de la fenêtre, son implantation  par rapport à l’isolation (intérieur – extérieure), mais cela concerne aussi les accessoires, à commencer par le volet roulant et son coffre : lequel choisir, et comment le poser ?

Maison RT2012 : le Soucis du détail

Le soin apporté lors de la pose se niche jusque  dans les détails, et passe par un traitement appropriés de tous les points singuliers ou l’étanchéité est percée pour installer une trappe d’accès ou faire  transiter des réseaux  d’eau, de ventilation ou d’électricité.  C’est d’ailleurs sur ce dernier point que les fuites résiduelles peuvent égaler celles liées aux menuiseries. Car l’air passe autour des gaines, mais aussi dedans ! Il faut donc là encore utiliser du matériel adapté, notamment des boîtes d’encastrement étanches. Ou procéder à une installation en apparent, sous baguettes.

…Jusqu’au conduit


Mais n’est-il pas paradoxal de traquer la plus petite des fuites, alors que la réglementation impose la mise en place d’un conduit  de cheminée dans toutes les maisons ? C’est faire bien peu de cas du génie français. La réponse passe par un conduit isolé et des raccordées étanches en traversée des planchers et du toit. De plus, si le conduit est étanche, l’appareil qui lui est raccordé doit l’être aussi : son arrivée d’air et l’évacuation des fumées seront indépendantes de l’ambiance de la pièce ou il se trouve. Cela tombe bien, c’est également le seul moyen d’utiliser un poêle ou une cheminée à foyer fermé sans perturber le fonctionnement d’une ventilation double flux

En savoir +

Toutes nos actualités

Un Conseiller Habitat dédié est à votre écoute pour répondre à vos questions, n'hésitez pas à nous contacter ou à demander un devis en ligne ?

0805 620 240Appel gratuit depuis un fixe