Accueil > Actualités > Installer une douche à l’italienne dans la maison

Actualité

Vidéo Installer une douche à l’italienne dans la maison

Le 28.10.2012

image

Une vidéo explicative afin d'installer une douche à l'italienne dans sa maison en toute simplicité

Les propriétaires ont plusieurs choix pour l’installation d’une douche. Parmi les styles, il y a la douche italienne qui présente de nombreux avantages. Toutefois, il est nécessaire de maîtriser les différents détails techniques pour qu'elle soit bien installée, et fonctionnelle.

Douche à l’italienne : ses caractéristiques

Principe
La douche à l’italienne part d’un simple principe au niveau de la construction : le receveur est directement intégré au plancher. De ce fait, il n’y a pas de différence de niveau entre le sol environnant et la douche. D'où ses autres appellations : la « douche au sol », « douche à carreler » ou encore « douche sans parois ».

Ces noms font référence à ses caractéristiques puisqu’en entrant dans la salle de bain, la douche est à peine délimitée par les quatre pentes servant à évacuer l’eau vers le siphon. D’ailleurs, ce dernier est placé juste sous le receveur ou le carrelage.

Les avantages
Ce type d'installation présente plusieurs avantages. Côté esthétique : étant donné que la douche et le sol sont au même niveau, il est possible d’avoir une continuité des carreaux à utiliser, et ce, même jusqu'aux murs. Il est ainsi plus facile de décorer cette salle d'eau puisque le choix est vaste.

L’absence de contrainte sur la forme et les dimensions permet de l’adapter à toutes les pièces, que celles-ci soient grandes ou petites. C’est le genre de douche recommandée aux personnes handicapées puisque l’accès et l’entretien sont faciles.

Les paramètres à ne pas négliger

L’évacuation d’eau
L’évacuation d’eau est un point important à prendre en considération. Il faut que le débit soit important pour ne pas inonder toute la pièce. Le choix d’un siphon à 90 mm pour une canalisation de 50 mm permet d’avoir cette vitesse d’évacuation. Les quatre pentes qui mènent vers le siphon ne suffiront pas à retenir les débordements si cette évacuation est défaillante.

Ces pentes peuvent être construites directement sur le béton, car il existe des kits prêts à poser en panneaux modulaires avec des inclinaisons de 1 à 3 centimètres sur un mètre. Le siphon est la pièce maîtresse de cette installation.

Qu’il soit centré ou sur le côté, il sera installé soit sous la chape, soit sous le receveur. Dans les deux cas, il faut pratiquer une ouverture dans le plancher. C’est la raison pour laquelle l’utilisation d’une rigole est parfois à envisager.

L’étanchéité
Il est indispensable de travailler l’étanchéité de la douche afin d'éviter les problèmes d’infiltration. Si ce problème survient, il y aura le risque de perte d’intégrité pour le carrelage sans oublier l’odeur de moisi. L’inondation sera le principal souci si la solution n’est pas trouvée.

C’est la raison pour laquelle il est indispensable d'agir dès sa conception en choisissant les chapes hydrofuges. Pour avoir un sol parfaitement hermétique, il est préférable de choisir des bétons synthétiques. La solution du kit à carreler est aussi une possibilité.

Il faut encastrer bonde et receveur dans le sol, et la pente est déjà prévue pour assurer l’évacuation. Les autres matériaux notamment la colle et les joints doivent être également choisis dans la gamme des hydrofuges ou hydrophobes. Pour faciliter cette installation, il est recommandé de prendre les kits d’étanchéité spéciaux pour les douches à l’italienne.

Vidéo installation douche à l'Italienne


 

En savoir +

Toutes nos actualités

Un Conseiller Habitat dédié est à votre écoute pour répondre à vos questions, n'hésitez pas à nous contacter ou à demander un devis en ligne ?

0805 620 240Appel gratuit depuis un fixe